A propos de l'auteur Sartea

 

Quelques mots sur moi

Je suis née à Marseille et j'y vis toujours.
Dans mon quotidien, j'apprécie les choses simples.
Papoter de tout et de rien, de choses sérieuses et d'autres "rieuses" avec ma famille et mes ami(e)s. De belles balades dans les collines ou au bord de la mer, la lecture, la musique, le cinéma, les expos et les musées. J'aime aussi me servir de mes dix doigts pour créer de petits objets à offrir ou à m'offrir.
J'adore cuisiner, des mets simples avec des produits locaux (le plus souvent possible) et de saison, car je suis très attentive à tout ce qui porte à l'écologie, l'environnement et le développement durable et je fais de mon mieux pour être une consom'actrice.
J'essaie d'écrire mon histoire familiale par des recherches généalogiques.
Bienvenue à tous ceux qui passeront par mes pages.

Mes centres d'intérêt

Cuisine - Couture - Lectures - Points de croix - Tricot - Balades nature et urbaine - Loisirs créatifs - Jardinage (sur mon petit balcon) - Photos - Généalogie

Mes films préférés

Printemps, Été, Automne, Hiver et Printemps - Le Cercle des Poètes disparus - La vie est belle de Frank Capra - Et au milieu coule une rivière (le sermon à la fin du film est éloquent pour moi) Les films de Guédiguian, Conte des quatre saisons, In the Mood for Love, La jeune fille à la perle, Orgueil et préjugés, Séraphine

Mes musiques préférées

Francis Cabrel, Georges MoustaKi, Mouloudji, Guy Béart, Pierre Perret, Georges Brassens, Jacques Brel, Louis Chedid, Toute la musique Classique et particulièrement Dvorak, Chopin, Eric Sati Les grands classique du Jazz, et Eliane Elias, Diana Krall, Madeleine Peyroux,

Mes livres préférés

Tout Agatha Christie, Le petit Prince, La bible , Comme un roman, l'Alchimiste, L'œuvre de Dieu, la part du diable de John Irving, Orgueil et préjugés, Histoire d'un cabanon et d'un chalet d'Alexandre Dumas, La grammaire est une chanson douce d'Eric Orsenna, Les grands mères de Doris Lessing, les langages de l'amour de Gary Chapman, Une chambre à soi de Virginia Woolf,